> Nouvelles – Déc. 08

Nouvelles Déc.08

Sommaire :
– éditorial : Daniel Poulenard,
– agenda : conférences Faisons l’Europe, Avf Toulouse, Grep,
– point de vue : suite du traité de Lisbonne,
– dossier : CR de la conférence de Jean-François Berdah,
– lecture : « Région d’Europe : Midi-Pyrénées. »

Fichier acrobat reader : Nouvelles déc.08.

Éditorial par Daniel Poulenard.

Élargissement, réconciliation, reconstruction, un premier bilan à n+4 de l’entrée des 10 nouveaux Etats membres et à n+2 des deux dernières adhésions.

Avant que la crise actuelle ne vienne accentuer des écarts ou creuser de nouveaux fossés d’incompréhension ; un premier regard peut être porté sur l’événement le plus important de la construction européenne depuis sa création, l’élargissement en 2004 à 10 nouveaux membres puis aux 2 derniers en 2007. Evénement qui est un des facteurs importants dans le cas franco-français du « non » à la constitution en 2005. De quoi s’agissait–il réellement en 2004 ?

Nous avons, selon la terminologie officielle, assisté à un « élargissement » ; terme particulièrement faible pour qualifier un déplacement des frontières de l’Union de presque 500 à 800 kms vers l’est et de la création de frontières directes avec des Etats aussi « éloignés » géographiquement dans la conscience collective des Européens de l’ouest que sont la Russie et quelques Etats issus du démembrement de l’ex-URSS ! Démembrement qui lui-même n’avait eu lieu que 10 ans auparavant ! Un tel « choc » ne pouvait pas se satisfaire d’un terme aussi technocratique et les incompréhensions qui s’en sont suivies chez les anciens Etats membres le démontrent. Une incompréhension était née et la faiblesse de l’accompagnement financier de cette gigantesque opération comparé aux « élargissements » précédents n’a pas facilité non plus une adhésion large des populations.

Pourtant cette opération a été une formidable et historique « réconciliation » entre deux parties d’un continent qui partagent la même culture et que seule l’histoire de l’après deuxième guerre mondiale avait séparées. Certains journaux de ces pays, dans des élans lyriques, avaient parlé en 2004 des « deux parties d’un même coeur qui se rassemblaient ». Peu d’habitants de l’Europe des 15 ont alors imaginé ce que représentait pour ces populations de l’est le processus qui les avait amenés à cette adhésion : entre 10 et 15 ans de bouleversements économiques, sociaux, culturels et moraux ! Rappelons-nous que nos voisins de l’est on vu parfois leurs rues changer deux ou trois fois de nom, que des cimetières ont été déplacés plusieurs fois, que leur histoire nationale a été réécrite, que des structures sociales ont entièrement disparu, des valeurs morales ont été bouleversées, que l’économie est souvent passée par un état-provisoire de ruine totale.

Aujourd’hui un processus global de « reconstruction » de l’Europe reste à imaginer ; même si les échecs « des » constitutions n’ont pas permis d’accompagner cet élargissement d’un cadre politique immédiatement opérationnel. Au-delà de cet avatar, un processus de reconstruction doit se poursuivre pour accélérer l’ouverture des différentes « portes » de l’Europe aux nouveaux Etats Membre: l’Euro, une politique sociale européenne, un cadre de solidarité à définir. Cette reconstruction n’affectera pas seulement les nouveaux membres car aujourd’hui les politiques doivent partout intégrer le fait que les « deux » Europe ont commencé à se « mélanger » et que, du seul fait de la présence très importante dans certains pays de l’ouest européen de citoyens de l’est, nos sorts sont définitivement liés.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :